Winnica Beltrano - Fondatrice et conseillère principale, Project Pulse Winnipeg

Un auteur de CC
14 février 2018

Mona's Students in Lab

Winnica Beltrano

Fondatrice et conseillère principale, Project Pulse Winnipeg

Je suis né/j’ai grandi à : À Manille, aux Philippines.

J’habite désormais : À Calgary, en Alberta, au Canada.

J’ai complété ma formation ou mes études à : À l’University of Calgary, Bachelor of Health Sciences (promotion de 2020).

Décrivez votre travail.

Chez Project Pulse Winnipeg, mon travail consiste à trouver des idées pour créer des ressources en sciences de la santé que les étudiants du secondaire à la recherche d’une voie dans ce domaine pourront utiliser. Bien que j’étudie actuellement à l’extérieur de Winnipeg, l’une de mes principales priorités est de me tenir au fait du processus de planification des conférences de notre équipe de direction. Mon rôle me permet de fournir des conseils et des suggestions à notre équipe. Je me sers de mes contacts et de mes ressources pour établir des partenariats avec d’autres organisations. Project Pulse Winnipeg est une organisation dirigée par des étudiants. Ainsi, les membres de notre équipe peuvent développer leurs compétences en communication efficace, en conception de sites Web, en marketing, en finances et en travail d’équipe.

J’aimais les domaines suivants :

Mona's Students in Lab

Quelle est l’incidence de votre travail sur la vie des gens?

Ma vision pour Project Pulse Winnipeg au cours de notre première année a été d’accroître l’accessibilité des ressources en sciences de la santé pour les étudiants du secondaire qui n’ont pas vraiment l’occasion d’y être exposés. À titre de Canadienne de première génération, je m’étais déjà retrouvée dans cette situation. C’est ce qui m’a motivée à présenter ce projet à la collectivité de Winnipeg. Project Pulse Winnipeg poursuit ses activités uniquement grâce au soutien de ses commanditaires. Grâce à eux, les conférences sont gratuites pour tous les étudiants. Ils peuvent y assister parce que les obstacles financiers sont éliminés. Nous espérons qu’avec les tables rondes, les ateliers et les kiosques d’information de nos conférences, les étudiants quitteront les lieux suffisamment confiants et motivés pour poursuivre leurs champs d’intérêt dans le domaine des sciences de la santé, peu importe leurs origines et leurs situations socioéconomiques. Jusqu’à présent, nos conférences ont attiré plus de 200 étudiants au Manitoba, et continuent de gagner en popularité chaque année.

Quels sont les aspects de votre carrière qui vous motivent?

Je me vois vraiment comme quelqu’un qui adore rassembler les gens. Avec Project Pulse Winnipeg, les jeunes de toute la ville et des régions voisines ont la possibilité d’établir des liens importants avec des étudiants et des professionnels qui travaillent dans le domaine des sciences de la santé. Ils peuvent également être en contact avec des étudiants d’autres écoles qui partagent leurs intérêts et leurs passions. Ce qui me comble le plus dans mon travail est de voir les effets positifs que les conférences continuent d’avoir sur les étudiants en les incitant à poursuivre leurs champs d’intérêt en sciences de la santé.

Je me serais décrite comme une personne qui :

Décrivez votre cheminement de carrière.

Pour mon premier projet d’expo-sciences en quatrième année, je répondais à la question : « Quel genre de plat Tupperware conserverait la fraîcheur des pommes le plus longtemps »? Je me souviens d’avoir été découragée parce que mon projet n’avait pas été retenu. Ce n’est que des années plus tard que j’ai tenté ma chance une autre fois. Cela m’a permis de participer à l’Expo-sciences pancanadienne en 2016. C’est grâce à cette expérience que j’ai appris à cultiver un état d’esprit qui favorise la croissance. J’ai compris que les échecs font partie du processus d’apprentissage et adopté la croyance voulant que mes capacités ne soient pas coulées dans le béton; je peux les développer pour faire tout ce que je désire si je travaille fort et y mets tout mon cœur!

Je ne serais pas rendue où j’en suis maintenant sans le soutien de ma famille et de mes mentors en STIM. Toutes les fois où tout semblait aller de travers à l’école ou ailleurs, ce sont leurs conseils et leurs encouragements qui m’ont refait penser à la raison d’être de mon travail. C’est ce qui m’a motivée à persévérer et à faire face à mes plus gros défis. Je tiens à les remercier de m’avoir continuellement encouragée à atteindre mes buts, même les plus singuliers!

Quelles activités aimez-vous faire en dehors du travail?

Mon conseil aux jeunes serait d’accepter l’incertitude et de voir les échecs comme de précieuses occasions d’apprentissage pour sa croissance personnelle.

Quels conseils ou mots d’encouragement adresseriez-vous aux personnes qui souhaitent entreprendre une carrière semblable à la vôtre?

Le secteur de l’agriculture peut sembler un milieu stable et traditionnel. Mais sous la surface, on trouve toutes les possibilités imaginables. Cultivez votre curiosité!

Parlons sciences reconnaît l’apport de Winnica Beltrano et le remercie pour sa participation à l’initiative Canada 2067.

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire