Lacey Rose - Experte-forestière, comté de Renfrew

Un auteur de CC
14 février 2018

Lacey Rose

Experte-forestière, comté de Renfrew

Je suis né/j’ai grandi à : Je suis née à Labrador City, à Terre-Neuve-et-Labrador. J’y ai vécu pendant les 18 premières années de ma vie.

J’habite désormais : Je vis actuellement à Pembroke, en Ontario.

J’ai complété ma formation ou mes études à : J’ai obtenu un baccalauréat ès sciences en foresterie de l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton. Deux ans plus tard, j’ai obtenu le titre de forestière professionnelle inscrite auprès de l’Ontario Professional Foresters Association.

Décrivez votre travail.

Au travail, chaque jour est différent. Environ la moitié du temps, je travaille dans la forêt où j’accomplis diverses tâches. Par exemple, je recueille des données qui m’aideront à prendre des décisions sur la gestion de la forêt, ou je veille à la protection d’espèces fauniques et d’autres ressources. Je marque avec de la peinture les arbres sélectionnés pour l’abattage, je surveille les activités d’abattage et je planifie des mesures pour appuyer le renouvellement de la forêt, notamment la plantation d’arbres. Quand je travaille au bureau, j’analyse les données recueillies pour prendre des décisions, à court et à long terme, sur la gestion durable des forêts du comté. Dans le domaine de la foresterie, il faut adopter une vision à long terme afin de garantir que les générations futures vont pouvoir bénéficier des ressources forestières, comme nous le faisons aujourd’hui.

La foresterie repose largement sur les sciences. Toutes nos décisions doivent s’appuyer sur des preuves scientifiques. Par exemple, nous devons décider comment optimiser la croissance de différentes espèces d’arbres et comment protéger les différentes espèces fauniques. Par ailleurs, nous étudions comment les forêts et les paysages ont changé au fil du temps. Cela exige de bonnes aptitudes en résolution de problèmes. Mon travail comprend un important aspect social. Les gens ont un grand attachement envers les forêts, et une forestière comme moi doit pouvoir expliquer comment mes efforts protègent à la fois la forêt et l’intérêt public.

Il est aussi important de savoir que les forestiers professionnels inscrits exercent une profession réglementée, comme les médecins ou les avocats. Nous sommes tenus responsables de nos actions. Nous adhérons à un code de déontologie et nous respectons les normes d’exercice associées à la gestion des forêts.

Quelle est l’incidence de votre travail sur la vie des gens?

La foresterie a beaucoup progressé au cours des 100 dernières années. Je suis fière d’apporter ma modeste contribution à la grande équipe de forestiers et forestières qui veillent à la bonne gestion des forêts de l’Ontario. Mon travail aide à assurer que les gens pourront continuer de bénéficier et de jouir des forêts à l’avenir. Les forêts sont importantes à bien des égards pour la société, plus que l’on pourrait le croire. Par exemple, les arbres emprisonnent le gaz carbonique pendant leur croissance et continuent de le faire après l’abattage et leur transformation en produits du bois. Les arbres sont notre seule ressource naturelle renouvelable. Bon nombre de communautés ont pu prospérer pendant des générations grâce à la coupe écologique des arbres et la régénération.

Quels sont les aspects de votre carrière qui vous motivent?

Chaque journée que je passe dans la forêt est excitante, même pendant la saison des moustiques! On y voit tellement de choses, et on devient plus observateur avec le temps. Par exemple, un orignal pourrait te suivre, tu pourrais observer des tortues dans un marais pendant l’heure du dîner, tu pourrais trouver une fleur rare parmi les arbres ou tu pourrais devoir te pencher pour éviter un faucon en plongée. Ce sont toutes des choses qui composent la vie d’une forestière.

Je n’ai que de bons mots à dire sur mes merveilleux collègues dans l’industrie forestière. Si tu souhaites travailler avec des gens qui aiment la forêt, les plus passionnés sont ceux travaillant dans et pour elle. Par ailleurs, je tire beaucoup de satisfaction de mes discussions sur la foresterie avec des élèves et le public, car il y a beaucoup à raconter.

Cette carrière est faite pour moi. J’aime apprendre, et la foresterie est tellement complexe qu’on ne cesse jamais d’apprendre.

Décrivez votre cheminement de carrière.

Au secondaire, je ne savais pas vers quelle carrière je voulais me diriger. Je savais toutefois que j’aimais le plein air, que je voulais étudier à l’université et que je voulais avoir un emploi à la fin de mes études. Au départ, j’ignorais ce qu’était la foresterie. Heureusement, un mentor m’a encouragé à en apprendre sur le domaine. Je travaille en foresterie depuis plus de 10 ans et je n’ai jamais manqué de travail. Au départ, j’étais prête à déménager là où il y avait du travail afin d’acquérir de l’expérience, et cette stratégie a vraiment porté fruit. J’ai travaillé très fort et j’étais toujours prête à en faire plus. J’ai saisi toutes les occasions d’acquérir de nouvelles compétences.

Quelles activités aimez-vous faire en dehors du travail?

Un avantage imprévu de mon travail de forestière est la possibilité de travailler dans des destinations plein air incroyables. Pendant mes temps libres, je fais du camping dans le parc Algonquin, de la randonnée, du vélo de montagne, du ski de fond et de la pêche sur glace. J’aime aussi passer du temps dans mon jardin.

Quels conseils ou mots d’encouragement adresseriez-vous aux personnes qui souhaitent entreprendre une carrière semblable à la vôtre?

Pense à la foresterie parmi tes possibilités de carrière. C’est un domaine dynamique qui est en constante évolution et qui offre beaucoup de possibilités pour de jeunes gens intelligents. Si tu veux travailler fort, avoir des aventures et résoudre des problèmes complexes, la foresterie pourrait être la carrière idéale pour toi.

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire