Ci-dessus : Image © Øyvind Breyholtz, iStockPhoto.com

Sur une île isolée appartenant à la Norvège située à environ 1 000 km du pôle Nord, se trouve la Réserve mondiale de semences. De l’extérieur, on ne voit qu’une mystérieuse porte qui semble mener droit au cœur d’une montagne. Mais dans ce cœur sont stockés des milliers d’échantillons de graines. Selon le plus récent dénombrement, la Réserve en contiendrait 890 000 provenant de toutes les parties du monde!

La Réserve mondiale de semences est une sorte de banque. Les banques de semences sont des endroits où on emmagasine des graines. On en a créé plusieurs pour assurer la survie des plantes vivrières au cas où elles disparaîtraient.

Le saviez-vous? Les banques de semences sont en fait des banques de gènes, soit des entrepôts conçus pour assurer la diversité génétique. Les scientifiques y stockent les semences de végétaux, de même que les spermatozoïdes et les ovules d’animaux.

Qu’est-ce que la Réserve mondiale de semences?

Il existe plus de 1 000 banques de semences de par le monde. La Réserve mondiale est là au cas où l’une d’entre elles serait détruite. Tout comme l’endroit où on enregistre une copie de ses devoirs ou de ses photographies, elle sert de système de sauvegarde pour les graines provenant de partout sur la planète.

Dans la Réserve, les semences sont gardées dans des boîtes scellées. Les scientifiques y contrôlent la température (maintenue à -18 °C) et le taux d’humidité, s’assurant ainsi que les conditions sont idéales pour préserver leur précieux stock.

En février 2018, le gouvernement norvégien a annoncé qu’on allait apporter des améliorations à la Réserve. On planifie en effet de lui ajouter un tunnel en béton, de même qu’un bâtiment pour loger des blocs d’alimentation et des réfrigérateurs d’urgence. Mais pourquoi donc?

De manière générale, ces améliorations rendront la Réserve plus sûre. En 2017, on a enregistré dans la région des températures extérieures supérieures à la normale. Cela a eu pour effet de faire fondre le pergélisol (sol gelé à une température maximale de 0 °C depuis au moins deux années consécutives). Or, cette fonte a engendré des inondations à l’entrée de la Réserve. Aucune graine n’a été touchée, mais les scientifiques se sont alors mis à penser aux risques potentiels. En effet, les hausses de températures attribuables aux changements climatiques font en sorte que le pergélisol fonde dorénavant plus souvent.

Pourquoi le monde a-t-il besoin de banques de semences?

Les banques de semences assurent la diversité génétique. Les plantes se déclinent en plusieurs types. Pensez-y, combien de variétés de maïs, de riz ou de pommes pouvez-vous nommer? Certains types affichent des traits génétiques qui peuvent les aider à survivre plus facilement en cas de maladie ou de désastre environnemental. Grâce aux banques de semences, les scientifiques et les agriculteurs disposent de graines diversifiées sur le plan génétique qui peuvent leur permettre de remplacer certaines cultures ou de créer de nouvelles souches au besoin.

Cela est particulièrement important si on veut assurer pour l’avenir la sécurité alimentaire des populations, soit un contexte où elles disposent de suffisamment d’aliments sûrs et nutritifs pour survivre. De nombreux facteurs peuvent menacer cette sécurité à petite ou à grande échelle. En voici quelques exemples susceptibles de toucher la Terre entière :

  • la croissance démographique;
  • les changements climatiques;
  • la diminution du nombre d’agriculteurs par rapport aux générations précédentes;
  • la réduction de la disponibilité en eau.

La diversité génétique peut aider les scientifiques et les gouvernements à faire en sorte que la planète dispose de sources d’approvisionnement stables malgré les risques énumérés ci-dessus. Voilà pourquoi les banques de semences sont si importantes.

Le saviez-vous? Le Canada a une banque de semences à Saskatoon. On stocke de nombreuses cultures dans ces installations reconnues pour leur collection de grains d’orge.

Aimeriez-vous travailler avec des semences dans votre classe?

Un programme gratuit offert par Parlons sciences appelé TomatosphèreMC permet de déterminer si les graines de tomates germent différemment dans l’espace. Visionnez la vidéo puis rendez-vous sur le site http://tomatosphere.parlonssciences.ca/ pour en apprendre davantage ou vous inscrire au programme!

Parlons-en!

  • Qu’est-ce qu’une banque de semences?
  • Pourquoi peut-on dire qu’une banque de semences est une sorte de banque de gènes?
  • Pourquoi peut-on dire que la Réserve mondiale de semences constitue un système de sauvegarde?
  • Pourquoi dotera-t-on la Réserve mondiale de semences d’un nouveau tunnel et de systèmes d’alimentation et de réfrigération de secours?
  • Connaissez-vous d’autres problèmes liés à la fonte du pergélisol?
  • De quelle manière les banques de semences assurent-elles la diversité génétique?
  • De quelle manière chacun des facteurs suivants pourrait-il menacer la sécurité alimentaire : la croissance démographique, les changements climatiques, la diminution du nombre d’agriculteurs et la réduction de la disponibilité en eau?

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire