SHELLEY SANDIFORD - Fondatrice, Sciconic Science Media

Ce profil de carrière a été traduit de l’anglais par Parlons sciences. Cliquez ici pour consulter le texte original en anglais.

SHELLEY SANDIFORD

Fondatrice, Sciconic Science Media

Je suis né/j’ai grandi à : À Winnipeg (Manitoba), au Canada.

J’habite désormais : À Ottawa (Ontario), au Canada.

J’ai complété ma formation ou mes études à : À l’Université de Waterloo.

Décrivez votre travail.

Je me décris comme animatrice scientifique. J’aide les entreprises, les organismes et les scientifiques à expliquer des concepts complexes à leurs publics. Un aspect de mon travail que j’aime beaucoup est la grande variété de tâches. Pour pouvoir créer des dessins et des animations, je dois faire des recherches, écrire des scénarios et faire des enregistrements vocaux.

Je fais tout sur mon ordinateur. J’utilise des logiciels spécialisés pour créer les dessins (Adobe Illustrator) et les animations (Adobe After Effects).

Je dois résoudre des problèmes afin d’élaborer des scénarios qui sont aussi courts que possible (tout en faisant passer un message particulier ou de l’information précise).

Je dois prendre plusieurs décisions lors du processus de montage. La préparation de scénarios est très exigeante. Et même si c’est difficile à croire, le scénario est l’élément le plus important de tout le processus. D’habitude, je travaille en étroite collaboration avec le client afin de créer un scénario de la bonne longueur qui fait passer clairement le message voulu.

J’ai une formation scientifique en sciences de l’exercice et en biologie moléculaire. Comme mes études exigeaient que je comprenne des sujets assez compliqués, je suis capable de comprendre beaucoup de grands mots et de jargon parfois utilisés par les scientifiques. Il est probablement plus facile pour moi que pour bien des gens de comprendre ce qu’un scientifique essaie de dire.

Lorsque j’étais au secondaire, j’appréciais…

Quelle est l’incidence de votre travail sur la vie des gens?

J’ai toujours voulu transmettre l’information à ceux et celles qui en avaient le plus besoin. De nos jours, l’Internet est plein de désinformation et je crois que les scientifiques doivent faire entendre leur voix. Si je peux les aider à faire passer leurs messages, je suis heureuse de le faire.

Quels sont les aspects de votre carrière qui vous motivent?

Parfois, je me vois comme une militante. Ma mission est d’aider à contrecarrer toutes les informations erronées qui circulent (parce qu’il y en a vraiment beaucoup). Ma cause est donc la diffusion de la vérité. Il faut éclairer le processus scientifique et aider les scientifiques à partager leurs connaissances avec la population. J’adore réfléchir à la portée potentielle de mon entreprise (et d’autres comme elle).

J’aime surtout pouvoir allier mes deux passions : l’art et les sciences. Je me sens très chanceuse d’avoir pu me lancer dans l’entrepreneuriat à ce stade de ma vie.

Lorsque j’étais au secondaire, je me serais décrit(e) comme une personne qui…

Décrivez votre cheminement de carrière.

J’ai un doctorat en sciences de l’exercice et j’ai déjà travaillé comme chercheuse en biologie moléculaire et cellulaire.

Lorsque j’ai décidé d’allier mes talents artistiques avec mes connaissances scientifiques, j’ai suivi un cours en ligne pour apprendre à créer de l’art en 3D ainsi qu’un cours du soir sur l’entrepreneuriat. Je n’ai pas de formation artistique formelle; je me vois essentiellement comme une autodidacte.

Ce que je fais aujourd’hui n’est pas du tout ce que je prévoyais faire! Quand j’ai décidé de quitter le milieu universitaire, je me suis mise au défi d’essayer une carrière qui me plairait vraiment tout en me permettant de gagner ma vie.

Actuellement, la majorité de mes clients potentiels viennent de milieux non scientifiques. Cela pose un défi. J’essaie de mieux cibler les types de clients avec qui je veux travailler.

Quelles activités aimez-vous faire en dehors du travail?

Je me détends en passant du temps avec mon mari et notre fille de six ans. Je ne fais plus autant de bénévolat que par le passé, quand nous étions très impliqués dans le sauvetage des lévriers. Ce sont vraiment les meilleurs chiens qui soient! Je participe également à des compétitions de dynamophilie. L’entraînement m’aide à me libérer du stress.

Quels conseils ou mots d’encouragement adresseriez-vous aux personnes qui souhaitent entreprendre une carrière semblable à la vôtre?

N’aie jamais peur de l’échec! C’est grâce aux échecs qu’on apprend et qu’on se perfectionne. Donc, cherche constamment de nouveaux défis.

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire