SCHUYLER KAHGEE - Apprenti mécanicien industriel de chantier (433A)

Ce profil de carrière a été traduit de l’anglais par Parlons sciences. Cliquez ici pour consulter le texte original en anglais.

SCHUYLER KAHGEE

Apprenti mécanicien industriel de chantier (433A), Bruce Power L.P.

Je suis né/j’ai grandi à : Southampton (Ontario), au Canada

J’habite désormais : Southampton (Ontario), au Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : L’École secondaire du District de Saugeen (à Port Elgin, en Ontario), au campus Ashtonbee du Collège Centennial (à Scarborough, en Ontario) et au Collège Fanshawe (à Tiverton, en Ontario)

Décrivez votre travail.

Ce que je fais chaque jour dépend du travail qui doit être fait. Je peux m’occuper d’enlever, de refaire ou d’installer toutes sortes de valves et de pompes, et différentes pièces d’équipement sur place. Selon le travail à effectuer, je me sers d’outils d’usinage et de fraisage pour fabriquer les pièces nécessaires pour réaliser les tâches à faire. Je peux aussi me servir d’équipement de montage et de levage pour déplacer des outils et des pièces d’un endroit à l’autre.

Mon travail exige une très bonne compréhension des mathématiques pour prendre des mesures et faire des calculs (p. ex., la trigonométrie, le calcul de la masse d’un objet par pied cube, etc.). Vous devez également bien comprendre la notion d’avantage mécanique, l’hydraulique et l’énergie pneumatique. Je me sers de schémas et de procédures écrites pour m’aider à déceler les problèmes des appareils défectueux.

Lorsque j’étais au secondaire, j’appréciais…

Quelle est l’incidence de votre travail sur la vie des gens?

Bruce Power fournit 30 % de l’électricité en Ontario et je suis fier de contribuer à fournir ce service de façon sécuritaire. Mon travail m’apporte une grande fierté.

Quels sont les aspects de votre carrière qui vous motivent?

J’aime relever le défi d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Ce qui m’enthousiasme le plus, c’est de travailler avec mes mains et de comprendre exactement comment fonctionne une pièce d’équipement.

Lorsque j’étais au secondaire, je me serais décrit(e) comme une personne qui…

Décrivez votre cheminement de carrière.

Quand j’étais à l’école secondaire, j’ai toujours voulu être mécanicien automobile. Puis à l’âge de 17 ans, j’ai eu l’occasion de commencer une formation par l’apprentissage pour devenir technicien en service automobile (310S) chez un concessionnaire automobile de la région. J’ai suivi le programme Ford ASSET (formation professionnelle et services aux étudiants en mécanique automobile de Ford) au Collège Centennial de Scarborough, en Ontario. J’ai ensuite obtenu mon certificat de qualification et j’ai travaillé comme mécanicien breveté pendant quatre ans. Puis, l’occasion s’est présentée pour moi d’exercer un autre métier et de passer l’examen en vue d’obtenir le sceau rouge dans le domaine de la mécanique industrielle. J’ai suivi ce programme de formation au Collège Fanshawe. Maintenant, je travaille chez Bruce Power en tant qu’apprenti mécanicien industriel de chantier.

Quelles activités aimez-vous faire en dehors du travail?

J’aime faire des promenades sur ma motocyclette ou mon véhicule tout-terrain.

Quels conseils ou mots d’encouragement adresseriez-vous aux personnes qui souhaitent entreprendre une carrière semblable à la vôtre?

N’ayez pas peur de vous salir les mains, et captez tous les éléments d’information que vous pouvez.

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire