Ce profil de carrière a été traduit de l’anglais par Parlons sciences. Cliquez ici pour consulter le texte original en anglais.

MANDY RENNEHAN

PDG col-bleu et fondatrice de Freshco

Je suis né/j’ai grandi à : Yarmouth (Nouvelle-Écosse), au Canada

J’habite désormais : Oakville (Ontario), au Canada (mais je passe encore beaucoup de temps à Yarmouth)

J’ai complété ma formation ou mes études à : Je suis une autodidacte à 100 % et j’ai réussi par mes propres moyens dans tout ce que j’ai fait. J’ai proposé de travailler gratuitement pour apprendre les différents métiers dont j’avais besoin pour démarrer mon entreprise.

Décrivez votre travail.

Quand j’ai lancé mon entreprise de reconstruction et d’entretien de commerces de détail il y a plus de 20 ans, je travaillais concrètement à chaque projet. Je participais à la conception, à la menuiserie-charpenterie, à la plomberie, à l’électricité; en fait, à tout ce dont les clients avaient besoin! Au fur et à mesure que Freshco a grandi, j’ai dû embaucher du personnel pour prendre en charge les activités quotidiennes. Ce sont mes employés qui utilisent les compétences en STIM tous les jours et qui se servent des plus récentes technologies et des appareils (p. ex., les machines à commande numérique pilotée par ordinateur et les exosquelettes). Je me concentre maintenant sur la direction de l’entreprise à un haut niveau. Chaque jour, je prends des centaines de décisions qui ont des répercussions sur mes employés et mes clients. Chaque décision est différente, mais je m’assure de connaître tous les faits en vue de faire les bons choix. J’explore les résultats possibles, puis, je détermine la meilleure façon de procéder, celle qui aura des retombées positives pour le plus de gens.

Lorsque j’étais au secondaire, j’appréciais…

Quelle est l’incidence de votre travail sur la vie des gens?

Au-delà de la direction d’une entreprise qui a du succès et qui rend mes clients et mes employés heureux, j’ai une vision plus vaste. Je redéfinis la notion de col bleu (« the collar, blue™ »). Je veux encourager les gens à s’intéresser aux métiers et à y faire carrière afin de régler le problème systémique de pénurie de main-d’œuvre qualifiée partout en Amérique du Nord et dans le monde. C’est ce que j’appelle la PDG col-bleu (« The Blue Collar CEO™ »). Je veux remettre en question les perceptions concernant l’industrie et amener les jeunes, et même les adultes, à repenser à la réponse qu’ils donnent à la question : qu’est-ce que vous voulez faire quand vous serez grand?

Quels sont les aspects de votre carrière qui vous motivent?

Ce que j’aime le plus dans mon travail, c’est de dénicher les personnes de talent et les encourager. Les gens sont tellement merveilleux et ils ont un potentiel illimité — les aider à en tirer parti et les voir réussir, ça, c’est ce qu’il y a de MIEUX!

Lorsque j’étais au secondaire, je me serais décrit(e) comme une personne qui…

Décrivez votre cheminement de carrière.

À 18 ans, je suis partie de Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, avec un vieux sac de hockey et un sourire. Je n’avais pas de plan, seulement beaucoup d’ambition. J’ai proposé de travailler gratuitement dans différents métiers afin d’apprendre les bases et d’acquérir de l’expérience. Après quelques années, j’ai trouvé un créneau dans le marché et pour répondre aux besoins que j’avais répertoriés, j’ai mis sur pied Freshco (non, pas l’épicerie!), qui est maintenant le numéro un parmi les fournisseurs de services de reconstruction et d’entretien de commerces de détail au Canada. Je n’ai jamais eu d’échecs dans ma carrière, seulement des occasions d’apprendre et de m’améliorer dans ce que je fais. C’est une question de point de vue et d’état d’esprit. Si vous êtes positifs, vous allez attirer encore plus de choses positives! Il suffit d’être vous-mêmes, d’accepter vos différences et de laisser votre personnalité rayonner! C’est la recette du succès dans n’importe quelle industrie!

Quelles activités aimez-vous faire en dehors du travail?

Je fais de l’exercice tous les jours! C’est tellement important de mettre la sérotonine en mouvement; cela vous rend plus heureux et plus intelligent. Pour me détendre, j’adore séjourner dans ma maison moulin à vent à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, ou manger au resto avec de bons amis.

Chaque fois que je le peux, j’offre de prendre la parole lors d’activités afin d’encourager plus de gens à faire carrière dans les métiers spécialisés. J’ai aussi un organisme de bienfaisance, la Chris Rennehan Foundation, qui porte le nom de mon frère décédé et qui aide les jeunes et les femmes à s’épanouir dans les métiers. J’appuie également les organismes de bienfaisance suivants : le programme Women in Skilled Trades (Femmes dans les métiers spécialisés) du Collège Conestoga; OUT For Business de la Canadian Gay and Lesbian Chamber of Commerce (Chambre de commerce des gais et lesbiennes du Canada), ainsi que la Maison Ronald McDonald.

Quels conseils ou mots d’encouragement adresseriez-vous aux personnes qui souhaitent entreprendre une carrière semblable à la vôtre?

Vous pouvez faire, ou être, tout ce que vous voulez! C’est une question de point de vue et d’état d’esprit. Si vous êtes positifs, vous allez attirer encore plus de choses positives! Il suffit d’être vous-mêmes, d’accepter vos différences et de laisser votre personnalité rayonner! C’est la recette du succès dans n’importe quelle industrie.

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire