Ce profil de carrière a été traduit de l’anglais par Parlons sciences. Cliquez ici pour consulter le texte original en anglais.

MAYA BANKOVIC

Cinéaste

Je suis né/j’ai grandi à : Toronto (Ontario), au Canada

J’habite désormais : Toronto (Ontario), au Canada

J’ai complété ma formation ou mes études à : J’ai un baccalauréat spécialisé en beaux-arts de l’Université York, où j’ai étudié en réalisation de films.

Décrivez votre travail.

Je tourne des films. Cela signifie que je passe mes journées à choisir la lumière et la texture de lumière qui conviendront le mieux à chaque scène. Je décide de l’endroit où dissimuler les appareils d’éclairage en dehors du cadre de ce que je filme tout en produisant les effets souhaités. Je choisis la distance focale de la lentille que je dois utiliser pour obtenir la composition photographique que je recherche. En même temps, je dois veiller à ce que chaque scène transmette un certain style créatif et je dois faire progresser l’histoire. Je n’ai pas étudié en sciences à l’école secondaire parce que je voulais faire carrière dans les arts. Mais j’utilise les sciences chaque minute de la journée et, dans mon travail, j’ai dû apprendre beaucoup de choses en physique! Par exemple, je dois comprendre les notions d’optique ainsi que la technologie à l’œuvre dans les appareils que nous utilisons dans l’industrie cinématographique. Pour ce qui est de l’optique, j’ai dû apprendre comment ou pourquoi une lentille produit des reflets ou des distorsions ou me donne tel angle. J’ai dû apprendre les notions scientifiques derrière la lumière et la couleur afin de pouvoir m’assurer que l’éclairage est placé au meilleur endroit pour produire le meilleur effet. La physique, en particulier, est essentielle pour comprendre comment mettre en œuvre les techniques cinématiques que nous utilisons pour raconter une histoire de manière visuelle.

Lorsque j’étais au secondaire, j’appréciais…

Quelle est l’incidence de votre travail sur la vie des gens?

Les gens adorent les films. Les films nous permettent de nous divertir et d’apprendre des choses. Il semble souvent que mon travail ne soit pas si important; nous ne sauvons pas vraiment des vies comme le font plusieurs autres professions liées aux STIM. Mais les arts sont importants pour nous comme humains parce qu’ils sont le miroir de nos expériences. Tant et aussi longtemps que les gens voudront voir des films et que je voudrai continuer à en tourner, cela donnera à la cinématographie une bonne raison de continuer à développer et à étendre les technologies qu’elle utilise.

Quels sont les aspects de votre carrière qui vous motivent?

Je pensais devenir photographe, mais j’ai réalisé que cela serait une vie passablement solitaire. J’adore travailler en collaboration et aux côtés d’autres personnes qui ont un esprit très technique. Dans tout ce que nous faisons, nous avons un objectif artistique en tête. Mais toutes nos conversations sur la façon de mettre en œuvre cette créativité sont complètement enracinées dans le « comment ». C’est ce que j’adore de la cinématographie. Ce sont les arts qui m’ont attirée vers cette carrière, mais ce sont les sciences qui me font continuer dans cette voie.

Lorsque j’étais au secondaire, je me serais décrit(e) comme une personne qui…

Décrivez votre cheminement de carrière.

J’ai commencé à faire de petits films surréalistes dans un cours de vidéo au secondaire. J’utilisais la photographie 35 mm et la chambre noire, que mon école mettait à notre disposition. J’aimais me plonger complètement dans cette démarche et j’ai réalisé à quel point cela correspondait à ma personnalité. J’aime me concentrer sur des détails et bien faire les choses sur le plan technique. Et j’aime travailler avec les gens; les plateaux de tournage sont comme un gros cirque!

Quelles activités aimez-vous faire en dehors du travail?

Je fais des collages et de la photographie, j’écoute des balados, je lis et je vois ma famille et mes amis. Les gens dans mon domaine parlent beaucoup du métier et du travail, alors c’est un défi pour certains d’entre nous d’apprendre à relaxer!

Quels conseils ou mots d’encouragement adresseriez-vous aux personnes qui souhaitent entreprendre une carrière semblable à la vôtre?

Soyez persévérants, tournez des films avec n’importe quelle caméra sur laquelle vous pouvez mettre la main; jouez avec les lentilles et la lumière, et trouvez vos préférences personnelles tout en exerçant votre œil!

Un auteur de CC

Note biographique non disponible.







Soumettre un commentaire

Commentaire