Y a-t-il vraiment assez d’eau pour tout le monde?

Sydney Wahlberg
24 septembre 2018

Ci-dessus : Un jour, la ville du Cap, en Afrique du Sud, pourrait devoir entièrement couper son système d’approvisionnement en eau. Image © Ben1183, iStockPhoto.com

Quelle quantité d’eau utilises-tu chaque jour? D’où provient cette eau?

Beaucoup d’entre nous ne connaissent pas les réponses à ces questions. Il se peut même que ces questions ne nous soient jamais venues à l’esprit. Si tu n’y as jamais réfléchi, tu vis probablement dans une collectivité ayant accès à une source d’eau fiable. Selon ta région, il est possible que l’eau utilisée dans ta localité provienne d’un lac, d’une rivière, des eaux de fonte glaciaire, des eaux souterraines ou des eaux pluviales.

En plus de fournir de l’eau potable, les systèmes d’approvisionnement en eau permettent des activités comme l’agriculture, la construction, la fabrication et le nettoyage.

Mais que se passerait-il si ta localité manquait d’eau ou si l’intégrité de son système d’approvisionnement en eau était menacée? Il s’agit d’une réalité à laquelle font face de nombreuses collectivités du monde entier, y compris du Canada.

Disponibilité de l’eau

Savais-tu que 71 % de la surface de la Terre est recouverte d’eau? Alors, pourquoi les pénuries d’eau se produisent-elles?

D’abord, toute cette eau n’est pas nécessairement potable. En fait, la grande majorité de l’eau sur Terre est de l’eau salée que l’on retrouve dans les océans et les mers. On ne peut pas boire de l’eau salée ni l’utiliser à des fins industrielles. Pour que l’eau devienne potable, il faut que le sel en soit retiré dans une usine de dessalement. Les ingénieurs qui travaillent dans ces installations surveillent le processus grâce auquel l’eau est purifiée, bouillie et filtrée jusqu’à ce qu’elle devienne propre à la consommation. Toutefois, ce processus est très coûteux et prend beaucoup de temps.

Alors, pourquoi ne pas simplement utiliser de l’eau douce? Eh bien, parce que la plus grande partie de l’eau douce sur Terre est enfermée dans les calottes glaciaires, les neiges éternelles et la glace souterraine. Mis à part ces sources inaccessibles, l’eau douce disponible ne représente qu’environ 1 % de l’eau sur Terre!

Le savais-tu? Le point de congélation de l’eau salée (-2 °C) est inférieur au point de congélation de l’eau douce (0 °C).

Malheureusement, la répartition de l’eau douce dans le monde n’est pas uniforme. De nombreux endroits ne disposent pas des ressources en eau dont ils ont besoin. Cette pénurie est l’un des facteurs clés contribuant à une crise mondiale de l’eau. D’autres facteurs importants sont la déforestation, les changements climatiques, le surpeuplement, l’urbanisation et la pollution.

Les pénuries d’eau chez nous

En janvier 2018, Swan River, une ville du nord du Manitoba, a failli épuiser toute l’eau qui lui était disponible. Chaque résident devait limiter sa consommation à quatre litres par jour, c’est-à-dire deux litres pour boire et deux litres pour cuisiner et nettoyer. On a dû mettre en place des stations sanitaires munies de toilettes portatives. Les résidents pouvaient également y récupérer de l’eau en bouteille. Heureusement, le niveau d’eau est revenu à la normale après quelques jours.

Le savais-tu? Les résultats d’une étude réalisée en 2011 ont montré que la consommation moyenne d’eau est de 251 litres d’eau par jour par personne.

Les pénuries d’eau à l’étranger

Le Cap, en Afrique du Sud, sera probablement la première grande ville du monde dont le système d’approvisionnement en eau sera entièrement à sec. Les autorités municipales appellent cette éventualité le « jour zéro ». Les ingénieurs craignaient que le jour zéro arrive en avril 2018, mais la catastrophe ne s’est pas produite. Cependant, la ville est confrontée à une sécheresse prolongée et ne dispose d’aucune autre source d’eau pour le moment. De nombreux résidents font de leur mieux pour réduire leur consommation d’eau.

Les autorités locales ont également réduit la quantité d’eau que les agriculteurs peuvent utiliser.

Et si les fermes continuaient de consommer moins d’eau?

À court terme, une telle approche pourrait aider à résoudre le problème. Mais réfléchis aux problèmes qu’elle pourrait causer à plus long terme.

Si les fermes consommaient moins d’eau, elles ne pourraient plus fournir la même quantité de certains aliments. Des vergers et des vignobles seraient détruits, et la taille des troupeaux de bétail et de leurs pâturages diminuerait. Par conséquent, le prix des fruits, des légumes, de certains autres produits agricoles et de la viande rouge augmenterait. Une fois l’approvisionnement en eau rétabli, il faudra investir du temps et de l’argent pour récupérer pleinement les espaces agricoles afin de pouvoir répondre de nouveau aux besoins alimentaires de la population.

Si jamais le « jour zéro » arrive au Cap, les autorités locales prévoient de mettre en place des stations de distribution d’eau, où les résidents pourront ramasser leur ration quotidienne, soit 25 litres d’eau. Ces sites de distribution seront surveillés par des forces militaires et de sécurité.

Le savais-tu? Des équipes de scientifiques et d’ingénieurs étudient la possibilité de remorquer un iceberg de l’Antarctique afin d’approvisionner des pays qui font face à une pénurie d’eau douce.

L’impact sur ta vie

S’il n’y a aucun problème avec ton système d’approvisionnement en eau local, tu pourrais croire que les situations évoquées ci-dessus ne concernent pas ta communauté. Toutefois, les pénuries d’eau sont un problème mondial. Un jour, elles pourraient toucher l’ensemble de la population terrestre. L’eau douce est une ressource finie et non renouvelable. De plus, on la consomme beaucoup plus rapidement qu’elle ne peut être reconstituée. Elle finira donc par s’épuiser.

N’oublie pas qu’une grande partie de l’eau sur Terre est inutilisable. Il est donc essentiel d’économiser l’eau douce disponible, peu importe où l’on vit.

Voici quelques moyens simples d’éviter le gaspillage d’eau chez toi :

  1. Ferme le robinet pendant que tu te laves les mains ou que tu te brosses les dents.
  2. Écourte tes douches ou ne prends une douche que tous les deux jours au lieu de tous les jours.
  3. Si le robinet fuit ou si l’eau n’arrête pas de couler dans la toilette, demande à tes parents de faire les réparations nécessaires.
  4. Fais fonctionner le lave-vaisselle et la machine à laver seulement lorsqu’ils sont chargés à plein.
  5. Si tu laves la vaisselle à la main, remplis l’évier au lieu de laisser le robinet ouvert.
  6. Si tu aimes boire de l’eau froide, garde un pichet au réfrigérateur au lieu de laisser couler l’eau du robinet jusqu’à ce qu’elle devienne froide.

En suivant ces conseils, tu peux aider à éviter une éventuelle pénurie d’eau dans ta collectivité!

En apprendre plus:

Qualité de l’eau potable au Canada (2018) Gouvernement du Canada

Vous devriez boire de l’eau du robinet. Voici pourquoi. (2018) Météo Média

Qualité de l’eau et agriculture (2013) Transition écologique et solidaire

Parlons-en

  • Si tu devais limiter ta consommation d’eau à 25 litres par jour...
    • Comment utiliserais-tu l’eau disponible?
    • Quelles activités nécessitant de l’eau ferais-tu tous les jours? Toutes les semaines? Tous les mois?
    • Devrais-tu cesser certaines activités? Si oui, lesquelles?
    • Parmi tes activités habituelles, lesquelles pourrais-tu modifier afin de consommer moins d’eau?
    • Y a-t-il des activités que tu fais seul ou en petit groupe que tu pourrais faire collectivement afin d’économiser l’eau (p. ex., la préparation des repas, le nettoyage ou d’autres tâches ménagères)?
  • Les ingénieurs craignaient que le jour zéro arrive en avril 2018, mais la catastrophe ne s’est pas produite. Comment les habitants du Cap ont-ils modifié leurs comportements? (N.B. Tu devras faire des recherches afin de pouvoir répondre à cette question.)
  • Parmi les changements que tu as énumérés dans les réponses à la première question, y en a-t-il que tu serais prêt à faire même si ta collectivité ne fait pas face à une pénurie d’eau? Quels sont les changements que tu refuserais de faire? Pourquoi?
  • Penses-tu que les gouvernements devraient imposer des restrictions sur la consommation d’eau dans une collectivité avant même qu’une crise de l’eau survienne? Si oui, combien de temps à l’avance? Explique ta réponse. Sinon, pourquoi pas?

Sydney Wahlberg

This user has not entered a biography.