Radi-N2 et vous

Étudiez le rayonnement neutronique sur Terre et dans l'espace.

Participez au projet

Aperçu du projet

Sur Terre et à bord de la Station spatiale internationale (ISS), quel est l’effet du rayonnement neutronique sur les humains?

Depuis plusieurs années, on planifie des voyages habités vers la Lune, vers Mars et vers des astéroïdes. Mais en voyageant au-delà de l’orbite terrestre, les astronautes seront exposés à des quantités dangereuses de rayonnement cosmique. Tant qu’on ne pourra pas les protéger contre ces rayonnements, il sera impossible d’envoyer des astronautes dans l’espace lointain en toute sécurité. Les scientifiques et les astronautes canadiens font des recherches pour mieux comprendre l’impact de ces rayonnements sur la santé des astronautes.

L’une de ces expériences s’appelle RADI-N2. David Saint-Jacques, un astronaute de l’Agence spatiale canadienne (ASC), en sera responsable pendant l’expédition 58/59 de la ISS. L’objectif est de mesurer l’exposition des astronautes aux rayonnements neutroniques potentiellement dangereux, en vue de missions habitées dans l’espace lointain. Ainsi, on poursuivra les recherches effectuées à bord de la ISS par Robert Thirsk et Chris Hadfield. Ces deux astronautes de l’ASC se sont servis de détecteurs à bulles fabriqués par Bubble Technology Industries de Chalk River (Ontario) pour mesurer le rayonnement neutronique à bord de la ISS.

Parlons sciences est heureux de proposer ce projet d’action passionnant en partenariat avec l’ASC et la Commission canadienne de sûreté nucléaire. Le projet d’action RADI-N2 et vous permet aux éducateurs et aux élèves de surveiller les niveaux de rayonnement neutronique dans leur école. Les classes participantes pourront comparer leurs résultats non seulement aux résultats enregistrés dans d’autres écoles canadiennes, mais également à ceux enregistrés par David Saint-Jacques à bord de la ISS.

Les élèves et les éducateurs participants pourront :

  • étudier le rayonnement neutronique, sa présence dans notre environnement et ses effets sur le corps humain ;
  • enquêter sur les sources de rayonnement neutronique, la façon dont il interagit avec la matière et son impact potentiel sur les voyages habités dans l’espace ;
  • recueillir et analyser des données à l’aide d’un détecteur à bulles fourni par Parlons sciences et comparer leurs données avec celles recueillies par d’autres classes participantes et par David Saint-Jacques lors de sa mission à bord de la ISS ;
  • développer leurs compétences en matière de pensée critique et d’analyse des données!

David Saint-Jacques

  • Date de naissance : 6 janvier 1970
  • De : Saint-Lambert (Québec)
  • Expérience : Ingénieur, astrophysicien, médecin de famille
  • Études : Baccalauréat en génie physique, doctorat en astrophysique, doctorat en médecine
  • Certification de vol : Licence de pilote avec la qualification multimoteur et de vol aux instruments
  • Langues : Français et anglais, connaissance du russe, de l'espagnol et du japonais
  • Mission: Expedition 58/59

Partenaires

Agence spatiale canadienne (ASC)

Parlons sciences travaille avec l’ASC et l’astronaute David Saint-Jacques, à qui on a confié une mission de six mois à bord de la Station spatiale internationale.